Sport, Culture

friche JB_martin

Tarare a besoin de moderniser ses infrastructures sportives et culturelles. A part la rénovation du théâtre impulsée par l’ancienne municipalité de 2008 à 2014, aucun nouveau projet d’envergure n’a été lancé. Pourtant, se doter d’équipements modernes pour répondre aux attentes de la population est la condition de notre attractivité.

Construction d’un palais des Sports ambitieux et moderne

Nous reconstruirons un palais des sports pour en faire un équipement structurant et un pôle d’attractivité. Ce nouvel équipement aura quatre vocations: sports, spectacle, congrès et loisirs. Un espace pourra être réservé aux associations de la ville. Une grande salle de sport dotée de 1500 places en configuration basket avec des éléments modulables pour accueillir d’autres manifestations sportives: gala de boxe, tennis, etc. Une partie loisirs pour accueillir du Futsal (terrains de Five), squash, bowling, trempoling park, etc. Plus de 2500 places (assis-debout) en configuration spectacles/concerts. Et une annexe qui aura vocation à accueillir des salons, congrès ou séminaires d’entreprises.

Engager une réflexion pour la rénovation de la friche JB Martin et les anciennes Ecuries

Le patrimoine tararien est laissé à l’abandon. A l’entrée de la ville, deux joyaux architecturaux devront retrouver un avenir : la friche JB Martin et le site des anciennes écuries. Les anciennes écuries pourraient devenir un lieu culturel capable d’accueillir du public pour des concerts, du cirque, etc. Quant à la friche JB Martin, une réflexion sur sa réhabilitation doit être engagée. Elle pourrait accueillir un service public phare en rez-de-chaussée et réserver les étages supérieurs à des activités économiques innovantes. Mais l’abandon de notre patrimoine doit cesser !

Rendre la médiathèque plus ouverte : extension des horaires de la médiathèque et engager une reflexion pour créer une future maison du livre et de la musique

Conserver la fête des Mousselines et en faire la vitrine de Tarare.
Créer un nouveau festival annuel pour rendre la ville plus attractive